>accueil>artistes>Max Jacob>Lavandieres au Pont Fleuri

Max Jacob - Lavandières au Pont Fleuri

Gouache - 1909 - (ref.:MXJB003)
Max Jacob - Lavandières au Pont Fleuri

Lavandières au Pont Fleuri
Quimperlé
Gouache signée "Max" en bas à droite.
(225 x 270 mm)

Le "Pont Fleuri" relie la place Lovignon au bourg de Quimperlé. Le nom de la place Lovignon évoque un marais comblé à l'orée des temps modernes. C'est l'ancien évêché en 'Terre de Vannes", près d'un quar­tier qui, sur la rive gauche de l'Ellé fut sur le site de la bourgade romai­ne et ne connut son rattachement administratif à la ville que le 7 août 1791. Le Pont de Penpontellé devenu "Pont Fleuri", fut jusqu'à l'achève­ment du Pont Saint-Dominique en 1643, le seul accès à la cité par l'est. Il est le plus ancien de Quimperlé et a conservé ses piles, ses éperons et une arche de son origine médiévale, les deux autres ayant été recons­truites au XVIII' siècle. Il aboutissait à une porte fortifiée depuis long­temps détruite. La place inégale et bosselée fut apla­nie après 1767 pour servir de Champs de Mars. Elle avait déjà été le lieu d'exécution de sentences mili­taires. Le lavoir reste le témoignage de l'animation d'autrefois tandis que de la rive où il habita et où il repose, la statue de la Villemarqué contemple depuis 1995 la ville où il naquit. Sur le chemin qui relie Lovignon au Bourgneuf une ouver­ture ogivale recouvre l'ancien déver­soir d'un abattoir disparu.

 

accueilartistesœuvresbibliographiecontact
Manoir à vendre, Baie de la Trinité-sur-Mer